Accéder directement au contenu
Accueil / Recherche / Europe des sciences et des savoirs

Europe des sciences et des savoirs


Les enjeux de cette analyse de l’Europe des sciences et des savoirs sont au cœur de la définition même de l’Europe dans les débats actuels , comprises à la fois « comme héritages et comme promesses », situées « entre universalités et historicités » pour reprendre la formulation de la philosophe Corine Pelluchon . S’inscrivant dans les pas de Husserl qui définissait l’Europe comme un espace culturel et intellectuel plutôt que comme une entité géographique, un continent, Corine Pelluchon marquait les difficultés auxquelles fait face aujourd’hui cette « figure spirituelle » menacée soit par la dénonciation d’un eurocentrisme soit par la perte de confiance en un modèle européen qui n’est plus hégémonique . Elle invitait les Européens à ressaisir le sens d’un engagement scientifique dans le cadre de l’Union européenne sans adopter la position défensive du scientisme mais sans renoncer pour autant aux promesses de la raison.
Les recherches menées sont dans le cadre du séminaire de recherche de Stéphane Van Damme.

Contact

CIEE
École normale supérieure
45, rue d’Ulm
75005 Paris

Secrétariat scientifique
Simona Gîrleanu
adresse-email : Simona Girleanu <simona.girleanu chez normalesup.org>

Direction
Stéphane Van Damme
Département d’histoire
45 rue d’Ulm
75005 Paris

Directeur-adjoint
Blaise Wilfert
Département de sciences sociales
Campus de Jourdan
Boulevard Jourdan
75014 Paris

Plan